Fête de la Chandeleur « la candelous »

navettes

Elle clôture le Cycle Calendal, le 2 février.

C’est aussi le jour où l’on défait la crèche et on la range pour « l’an que vèn ».

Il est de tradition, chez les Marseillais, d’aller dès le matin à l’Abbaye Saint Victor pour prier la Vierge Noire. Ils emportent avec eux, des cierges verts qui protègent de l’orage. Puis ils se précipitent en foule au four des navettes.

Depuis 1781, on fabrique chaque année une fournée qui est bénie. Cette pâtisserie est en forme de barque. Il y en a de toutes les tailles, faites de farine blanche, bien dorées, parfumées à l’eau de fleurs d’oranger.

A Barbentane, ce jour là, les fidèles offraient dans des paniers des petits pains longs.

La même cérémonie est de tradition à Châteaurenard et Fuveau. A Séguret (Vaucluse) les jeunes filles parcouraient la campagne pour porter les pains bénis et recevaient en échange des offrandes pour la paroisse. Actuellement encore, une distribution de mini brioches ou navettes est faite à la sortie de la messe dans certaines paroisses.

Mais c’est aussi le début de la saison des crêpes et aussi des oreillettes qui donnent l’occasion d’échanges.


  • 1071 chemin du planes 26130 Saint Restitut
  • 0672791747
  • contact@santons-atelierdessources.fr
  • Atelier ouvert sur rendez-vous

Copyright Atelier des sources - 2018 | mentions légales