L’Épiphanie, les Rois mages et son gâteau des rois (La festo di Rèi)

gateau des rois

Cette fête correspond à une tradition très ancienne où interviennent déjà les astrologues guettant une étoile. C’est l’une des plus anciennes solennités du calendrier chrétien.

Elle trouve son origine dans l’église orientale, elle est mentionnée pour la première fois en Gaule en 361.

Le 6 janvier, c’est le jour où l’on met dans la crèche les trois rois Mages ainsi que les chameaux car ils sont enfin arrivés.

Le gâteau des Rois, pour célébrer cet événement, est une tradition toujours bien vivante.

Ce gâteau, à la forme ronde, serait un souvenir des Saturnales antiques. Sa forme en couronne, que nous avons conservée en Provence, daterait du Moyen Âge.

Sous François 1er , les boulangers parisiens auraient obtenu l’autorisation de faire des galettes rondes et plates.

Notre gâteau des Rois est fait d’une sorte de pâte à brioche additionnée d’écorce d’orange confite hachée, recouvert de fruits confits et de grains de sucre.

gateau des rois







Les Rois Mages

rois mages

L’étoile qui guida les Rois Mages vers Bethléem serait en fait la conjoncture de Saturne et de Jupiter.

Ils arrivent à bethléem pour adorer l’enfant Jésus avec tout un équipage: chameaux et pages.

Melchior, il est le Roi Noir et porte la myrrhe.

La Myrrhe est une gomme résineuse qui se développe en Nubbie (Arabie). Elle entre dans des compositions médicales. Il est le Roi de Nubbie qui se trouve au nord du Soudan et à l’extrémité sud de l’Égypte.

Gaspard, il est celui qui porte une cassette pleine d’Or, symbole de la royauté. Il parait plus vieux.

Il est le Roi de Nippur qui se situe entre le tigre et l’Euphrate à 160 km au sud est de Bagdad.

Balthazar, porte l’encensoir. Roi jeune et blanc.

L’encens est une substance résineuse qui dégage des vapeurs au parfum pénétrant lorsqu’on le fait brûler. On l’utilise lors des cérémonies religieuses.

Il est le Roi de Méroé en Éthiopie



La fève

feves

C’est un légume que les hommes consomment depuis la Préhistoire.

Elle est à la fois symbole de mort, de prospérité, de renouveau, utilisée en sorcellerie…

Quelle est l’origine de cette coutume qui servait à désigner « le roi de la fève » ?

- Ce jour-là les romains dégustaient-ils un plat de fèves en l’honneur de Saturne ? (les Saturnales duraient 7 jours)

- Est-elle la première légumineuse à sortir de terre au printemps ?

- Ne coûte-t-elle pas cher ?

- Un marmiton distrait, au XVIIIème siècle, en fit-il tomber une dans la part de gâteau qui échut au roi ?

Mais la simple fève ne suffit plus. Depuis quand ? Bonne question :

Est-ce en 1814 que certains pâtissiers ont introduit de petites poupées en porcelaine dans le gâteau ?

Ou en 1899, « au risque de se casser les dents », ont grogné les grincheux ?

Ou en 1904 avec l’apparition du poupon de 3 cm en Saxe ou en Limoges ?

De nos jours, les sujets sont innombrables : animaux, personnages...

Les collectionneurs de fèves s’appellent des « fabophiles » ou « favophiles ».


  • 1071 chemin du planes 26130 Saint Restitut
  • 0672791747
  • contact@santons-atelierdessources.fr
  • Atelier ouvert sur rendez-vous

Copyright Atelier des sources - 2018 | mentions légales